Arup

Le discours fondateur

Arup illustre parfaitement la notion d’Héritage. Le recueil des créations 2011 de l’entreprise contient une multitude de prouesses en ingénierie : un restaurant révolutionnaire à Sydney, des garderies au Ghana, un accélérateur de particules aux États-Unis, un observatoire au Japon, et un tunnel reliant le Danemark et l’Allemagne.

Chaque projet est stupéfiant par son ampleur, son génie, sa créativité et son pouvoir de longévité. Mais si vous voulez comprendre pourquoi Arup rime avec héritage, il faut aller plus loin.

Le 9 juillet 1970, Ove Arup tient un discours à ses partenaires internationaux, dénommé « Key Speech », le « discours fondateur ». Quiconque veut comprendre l’héritage d’Arup doit lire ce discours. Il y décrit son ambition, sans concession, de rendre le travail à la fois intéressant et enrichissant et de créer une grande organisation efficace à visage « humain et chaleureux ».

Arup - Ove

Arup a exposé un ensemble d’« objectifs, de moyens, de résultats et de principes » pouvant être utilisés comme guide pour les futurs dirigeants de l’entreprise. Nous avons rencontré l’un de ces dirigeants, Tristram Carfrae, Directeur de la construction, qui nous a parlé de la difficulté de préserver ces idéaux pour une entreprise qui a connu une croissance spectaculaire au cours des 40 dernières années.

« Nous n’avons pas l’intention de remettre en cause le Discours fondateur. Il s’agit de l’écrit authentique d’un homme qui a étudié la philosophie avant d’étudier l’ingénierie. Si vous le réécrivez, il sera moins poignant que l’original et perdra toute sa force. Nous n’avons pas d’autre choix que de le considérer comme un document historique. Les valeurs incarnées dans ce texte, ce qu’il appelle les buts, les moyens et les résultats, ce sont les battements de nos cœurs. Elles ont inspiré ceux et celles qui sont venus nous rejoindre. Elles représentent l’eau que nous buvons et l’air que nous respirons chaque jour. »

Arup - Druk White Lotus School

40 ans plus tard, l’idéal d’Ove Arup d’une organisation « humaine » est une ode au succès des entrepreneurs. Carfrae explique : « Dans le discours clé, Ove affirme qu’être une organisation humaine est un objectif en soi, un but ultime. Dans la plupart des autres organisations, cette notion est vue comme un moyen. L’autre [aspect important du discours] est l’argent, également un moyen. Essentiel pour assurer notre pérennité mais le profit pour le profit n’est pas une ambition. En affaires, tout est une question de maximisation du gain monétaire. Prenez donc le temps de réfléchir à ce que vous voulez faire de votre argent.

Arup - Kings Cross Station

« La question se pose davantage pour Arup que pour n’importe quelle autre société, car il s’agit d’une organisation entièrement indépendante détenue en fiducie au bénéfice de ses employés et de ceux qui sont à leur charge. Sans actionnaires ni investisseurs, la question des moyens financiers appelle une vision à long terme : combien doit gagner une entreprise pour assurer son avenir ? Et à quoi ressemblera-t-il ? Arup doit seule tirer ses propres conclusions. Son indépendance est cruciale si l’entreprise veut perpétuer les idéaux de son fondateur. S'il y a une notion que nos clients oublient parfois, ou à laquelle ils accordent peu d’importance, c’est bien celle de notre indépendance. Nous sommes libres. Nous ne voulons rien devoir, surtout pas à quelqu’un que nous ne connaissons pas, étranger à l’entreprise. L’indépendance vous offre une occasion en or de réfléchir, de vous interroger, d’essayer. Nous pouvons nous permettre de nous demander pourquoi. Il est difficile de convaincre que l’indépendance est un réel avantage. »

Arup - Beijing China Central TV

Arup doit sérieusement penser à long terme, avoir de l’ambition pour son futur et investir dans la concrétisation de ses objectifs. Alors que de nombreuses entreprises mesurent leur héritage avec une calculatrice en se fondant sur le nombre d’employés, de clients servis, de marchés conquis, du montant du chiffre d’affaires annuel, des bénéfices ou encore la capitalisation boursière, Arup reste résolument axée sur la qualité et la pérennité de son business.

Arup - Centre Pompidou

« Notre secteur assiste à de nombreuses fusions et acquisitions. Parfois, nous avons l’impression d’être assis dans une barque au milieu de l’océan, à regarder passer les pétroliers. En y réfléchissant, nous sommes heureux de ne pas être un pétrolier. Plus vous prenez de l’envergure, plus vous devenez commun. Rassemblez le plus de gens possible dans une salle et faites une moyenne du QI, vous verrez que vous approcherez les 100.

« Nous cherchons justement à nous démarquer, nous voulons rester tels que nous sommes, nous voulons rester autonomes. Comment répondons-nous à la demande mondiale ? Comment ferons-nous pour rester soudés ? Sans doute en restant fidèles à nos fondamentaux, nos valeurs et au Discours fondateur. »

Arup - Beijing National Stadium

Lorsque nous tentons de savoir quels seront les prochains grands défis, la réponse est toujours surprenante : « Rien de bien extraordinaire. Juste un peu plus que d’ordinaire. C’est toujours la même rengaine, nous évoluons lentement mais c’est volontaire. »

Si toutes les entreprises étaient aussi monotones qu’Arup, alors le monde serait un endroit plus agréable, où travailler serait un plaisir.

We’ve identified five hallmarks of beautiful business and explored stories from an array of companies from all over the world. Today, we continue to talk to businesses with an alternative approach, which you can read more about here.